censure littéraire

Publié le par Degemermat

Par Thomas Geha


Je viens d'apprendre que les "institutions" bien pensantes de la ville de rennes et organisatrices du Prix Ado venaient de censurer deux romans choisis par les jeunes lecteurs pour cette nouvelle session du Prix Ado.
Il 'agit de deux excellents titres (tous deux choisis par Denis Guiot si je ne m'abuse) :

Je suis ta nuit, de Loïc Le Borgne
et
Les Orphelins de Naja, de ma copine rennaise Nathalie Le Gendre.

L'inspection académique DIlle-et-Vilaine a donc décidé de censurer deux romans aux thématiques fortes puisque l'un d'eux parle du suicide (Je suis ta nuit) et l'autre de la pédophilie dans un contexte "religieux" (Les Orphelins de Naja). L'inspection académique a donc purement et simplement écarté ces deux titres choisis PAR LES JEUNES LECTEURS. La raison ? Soit. L'un écorne un peu plus l'image d'une institution religieuse bien connue (dont la frange extrémiste est à l'origine de cette censure et tire les ficelles des marionnettes du Prix Ado), l'autre parle du suicide, un thème qui, évidemment, ne doit pas tomber entre les petits yeux de lecteurs de nos petites et chères têtes blondes. Parce que, oui, nous vivons dans un pays qui refuse l'ouverture d'esprit, qui nie la diversification et le dialogue... alors nous voulons faire de nos enfants des Sourds/Muets/Aveugles ; désormais, nous devons juste leur apprendre qu'ils vivent dans un monde de Bisounours, dans lequel le Mal n'existe pas, dans lequel les Hommes et les Femmes sont tous des gentils qui se câlinent à longueur de journée... bref, faisons de nos enfants des légumes !
Que les enfants aient sélectionné ces deux titres est, malgré tout, synonyme d'espoir. Nos enfants montrent qu'ils ont l'esprit plus ouvert que les adultes, que certains adultes à l'esprit sclérosés par certaines institutions néfastes et castratrices !

J'apporte personnellement tout mon soutien à Nathalie Le Gendre et Loïc Le Borgne ; en espérant que d'autres voix s'élèveront contre cette censure inacceptable !

Thomas Geha

Publié dans Livres

Commenter cet article